Du Lundi au Vendredi de 9 -12h / 14 - 18h

Votre assurance Crédit

Pour mieux choisir votre assurance crédit, comparez les tarifs et garanties des offres d'assurance crédit immobilier grâce à COMPASSUR !

Vous voulez assurer votre prêt ?

L'assurance crédit permet de prémunir l'organisme prêteur contre le risque pour le crédit de ne plus pouvoir rembourser les échéances du crédit (en cas de décès, maladie etc.).

En cas de décès, par exemple, l'assurance s'engage à rembourser le capital restant dû à l'organisme prêteur. Les évènements couverts par un contrat d'assurance crédit sont le décès, la perte d'autonomie (totale et irréversible), l’invalidité permanente totale, l'incapacité temporaire totale de travail, le chômage et l'exonération des primes d'assurance (en cas de réalisation d'un de ces risques).

Les contrats d'assurance crédit comportent des franchises (durée pendant laquelle les garanties ne jouent pas). Certains contrats permettent un choix dans la durée des franchises.

Pour effectuer un comparatif vous avez besoin :

  • du mois d'échéance de votre contrat actuel si vous êtes actuellement assuré. Si vous ne le connaissez pas, vous trouverez cette information sur votre contrat d'assurance en cours.
  • du montant exact de votre prêt, du type, du taux et de la durée de votre prêt: si vous ne vous en rappelez plus, vous trouverez cette information sur votre contrat de prêt ou de la fiche européenne d'information standardisée.

Le Bonus Malus ou encore coefficient de réduction/majoration (CRM) s'applique à tous les véhicules de tourisme, camionnettes et motocycles de plus de 80 cm3. Tous les automobilistes ont donc un Bonus ou Malus.

La loi Lagarde : la liberté de choisir la meilleure assurance crédit

Récemment entrée en vigueur, la loi Lagarde réforme en profondeur le système de l'assurance crédit. Elle souhaite en finir avec une pratique largement répandue : l'obligation de souscrire au sein du même établissement un prêt immobilier et l'assurance crédit associée, le tout proposé dans une sorte de "package".

Assurance-crédit : délai de carence et délai de franchise

L’assurance-crédit vous couvre face aux différents risques de la vie tels que le décès, l’invalidité et le chômage. Si la souscription de cette assurance permet de continuer à honorer le paiement de vos différents emprunts, notez que ce type de contrat est caractérisé par l'existence d'un délai de carence et d'un délai de franchise. S'ils semblent assez proches, ces délais présentent toutefois quelques différences.

En quoi consiste le délai de carence ?

Le délai de carence est une période fixée par le contrat et commence lors de la signature de l’assurance.
Ce délai diffère d’un organisme à un autre mais votre assureur doit le mentionner dans votre contrat d’assurance-crédit.
La durée du délai de carence oscille généralement entre 1 et 12 mois. En pratique, il correspond à la durée pendant laquelle vous n’êtes pas couvert par les garanties d’assurance.

L’assurance décès invalidité, l’incapacité temporaire de travail ainsi que l’invalidité permanente et absolue sont également soumises à ce délai particulier. Mais, il arrive qu’en cas d’invalidité permanente provoquée par un accident, certains contrats prévoient l’annulation du délai de carence et indemnisent sans condition.

Et le délai de franchise ?

Tout comme le délai de carence, le délai de franchise est la période pendant laquelle l’emprunteur n’est pas couvert par son assurance.
Mais, par rapport au délai de carence, la durée du délai de franchise est généralement moins longue et il ne débute qu’au moment où un sinistre est déclaré.

Votre assureur doit mentionner le délai de carence dans les clauses de l’assurance prêt immobilier.
La franchise peut concerner une assurance perte d’emploi, également appelée garantie chômage ou l’assurance décès-invalidité. Et, à la différence du délai de carence, ce procédé ne concerne que l’incapacité temporaire de travail d’une assurance décès invalidité, mais pas une invalidité.

Par ailleurs, le délai de franchise d’une assurance d’un prêt immobilier est en général de 3 mois mais il peut varier selon les clauses du contrat d’assurance prêt immobilier. En effet, certains établissements prêteurs peuvent le prolonger jusqu’à 4 voire 6 mois. L’assuré n’aura ainsi droit aux indemnisations qu’une fois cette période écoulée.

Avec la loi Hamon, il est désormais plus facile de trouver la bonne assurance-crédit. En effet, ce nouveau dispositif légal vous offre un délai de réflexion d’une année pour dénicher le meilleur contrat par rapport à votre profil et à vos besoins véritables. Pour plus de facilité, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances.

 

N'hésitez pas à nous contacter.